Fanny Chrétien

Maître de conférence en Sciences de l’éducation et ingénieur agronome

Courriel : fanny.chretien(at)educagri.fr / fanny.chretien(at)agrosupdijon.fr

Domaine de recherche :

Les réflexions que je mène dans le cadre de mes recherches portent sur les contenus et les conditions d’apprentissage et de transmission à la fois dans les milieux de travail et les milieux de la formation professionnelle. J’étudie spécifiquement ces questions dans le domaine agricole dans une perspective d’enrichissement de la didactique des savoirs agronomiques. Mon travail de thèse s’est inscrit dans une perspective didactique professionnelle que j’ai enrichie en mobilisant certains cadres de la sociologie pragmatique.

Ma démarche emprunte à la méthodologie de la didactique professionnelle, elle vise à :

  • analyser le travail réel en caractérisant les situations professionnelles (critiques, emblématiques, problématiques pour la maîtrise ou les apprentissages), et en identifiant les conceptualisations qui forgent la compétence des professionnels, et qui les distinguent de l’application de la seule prescription.
  • Identifier les savoirs, les concepts et les gestes qui constituent les savoir-faire
  • Comprendre ce qui, dans le travail ou la formation, facilitent les apprentissages et le développement professionnel. Je m’intéresse à la fois au potentiel d’apprentissage des configurations sociales et des systèmes techniques, et aux modalités de transmission et de partage qui facilitent l’appropriation des ressources professionnelles.

Mots-clés : didactique professionnelle, transmission professionnelle, savoirs agronomiques, travail agricole, transition agroécologique, apprentissage et compétences.

Présentation Fanny Chrétien

Didacphyto (2013-2016) (financement ministériel et ONEMA) : Dans le cadre du programme de recherche « Pesticides » du Ministère en charge de l’environnement, le projet de recherche didactique, intitulé « Vers un enseignement de savoirs agronomiques de référence, opératoire pour des pratiques agricoles compatibles avec le Plan Ecophyto » (acronyme : Didacphyto), vise, d’une part, à identifier les savoirs pratiques et modes opératoires développés par l’expérience, et d’autre part, à modéliser certaines pratiques innovantes d’agriculteurs et d’enseignants, afin de les capitaliser pour l’enseignement. Ce projet étant finalisé par un besoin d’évolution du processus d’enseignement/apprentissage dans les formations professionnelles, une tâche spécifique prévoit la production d’un outil méthodologique pour l’analyse et l’usage d’outils disponibles afin qu’ils fassent ressource pour les enseignants.
Silva numerica (2016-2020) : est l’un des 22 lauréats de l’appel à projets d’ « Innovation numérique pour l’excellence éducative » e-FRAN (Espaces de formation, de recherche et d'animation numérique), inscrit dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir 2. S’appuyant sur une collaboration entre enseignants, formateurs, chercheurs et développeurs en informatique, il vise à concevoir, expérimenter et évaluer un environnement virtuel éducatif. Le support technologique est une plateforme représentant un écosystème forestier et pouvant accueillir différents modules d’apprentissages à l’adresse de collégiens de l’enseignement général, de lycéens de l’enseignement agricole, d’apprentis et de stagiaires de l’enseignement technique et professionnel de la filière forêt-bois. Le projet vise à répondre aux enjeux du numérique comme outil pédagogique pour enseigner/apprendre des objets complexes liés à la compréhension et la gestion d’un écosystème, à favoriser la construction de représentations systémiques et dynamiques. Par l’immersion dans une forêt virtuelle et l’utilisation de diverses interfaces, il s’agit de découvrir et de comprendre les caractéristiques et le fonctionnement d’un environnement vivant, de développer des stratégies pour penser, agir, se comporter et travailler avec le vivant dans une perspective d’éducation et de formation au développement durable. Les chercheurs de DPF sont engagés sur plusieurs tâches : - Recueillir les besoins, modéliser et accompagner la conception d’un environnement dynamique complexe intégrant la collaboration des acteurs finaux en vue d’une pertinence accrue des technologies numériques pour les apprentissages et une utilisation efficiente en formation - Analyser et rendre compte de la démarche de conception (évolution, avancée, résultats aux phases décisives) et de l’utilisation de l’EVE afin d’élaborer des préconisations en vue de la transférabilité d’un dispositif de formation visant des apprentissages dynamiques complexes - Etudier la plus-value pédagogique de l’artefact numérique - Etudier la plus-value pour la construction des processus cognitifs et des représentations dynamiques complexes pour raisonner, agir, se comporter avec le vivant dans une perspective de développement durable (thèse) - Etude de la pertinence dans la conception de la plateforme de réalité virtuelle (évaluation du projet, de la coopération, des jeux de tension, des besoins et intérêts des différents acteurs dans le projet)
Docamex (CasDar AAP IP 2016 n° 5624) (2016-2020) : Développement de prOgiciels de Capitalisation et de Mobilisation du savoir-faire et de l'EXpérience fromagers en filières valorisant leur terroir. Les savoir-faire de transformation fromagère, spécifiques à chaque filière, dépendent du type de technologie fromagère et des conditions de production du lait en lien avec les ressources naturelles. Au niveau de la transformation, les fromagers-affineurs, par leurs pratiques et leur savoir-faire, s’adaptent aux variations des caractéristiques des laits et des fromages. Il s’agit de « faire avec », en acceptant une certaine diversité des caractéristiques des produits finis, comme preuve de leur relation à leurs conditions de production. A ce jour, la transmission de ces savoir-faire fromagers issus de l’expérience, est assurée par l’apprentissage sur site et par l’enseignement des lycées d’agriculture ou des écoles de laiterie. Mais des évolutions internes aux appellations, en particulier en termes de renouvellement et de formation des opérateurs, fragilisent fortement leur préservation et leur transmission. La transmission est donc un enjeu important pour la durabilité de ce type de modèle agroécologique. L’équipe DPF intervient sur l’action 1 du projet qui vise à valider des méthodes et des outils adaptés de recueil et de structuration des savoirs, savoir-faire et expériences fromagers ainsi que des connaissances scientifiques afférentes. Dans cette action 1, elle se charge de transmettre la méthodologie d’analyse du travail en didactique professionnelle par une formation-action des conseillers techniques des filières Comté et Salers. Elle propose d’élaborer et de tester avec eux une méthodologie de recueil des conceptualisations et raisonnements liés aux actions des conseillers techniques et des fromagers pour quelques situations identifiées comme représentatives du savoir-faire fromager par les experts, les techniciens et/ou les fromagers (pré-enquête, enquête et analyse). D’un point de vue recherche, ce projet permet d’une part de mettre au jour des processus de didactisation de certains savoirs professionnels considérés par les acteurs comme emblématiques ou critiques, et d’autre part d’objectiver les modalités d’appropriation d’une méthode visant à recueillir et formaliser ces savoir-faire de métier.
Transae (CasDar IP 2016) (2017-2021) : La transition des fermes françaises vers l'agro-écologie est actuellement au cœur des politiques publiques. Dans le secteur de l’élevage, une expertise collective privilégie la piste des systèmes permettant d’« accroître l’autonomie productive des exploitations en augmentant la part de l’herbe dans l’alimentation animale ». La plupart des éleveurs1 et conseillers en connaissent désormais la robustesse face aux aléas économiques. Pourtant, les éleveurs qui optent pour cette voie restent minoritaires. Un frein à une adhésion large a été identifié. Si les éleveurs se tournent vers ces systèmes pour améliorer leur travail -sur le plan de la quantité, de la qualité, voire du sens-, ils restent inquiets du changement que cela représente sur leurs façons de travailler (Lusson et al. 2014). Ils craignent une complexité technique plus forte que dans le système technique qu'ils maîtrisent. L'évolution vers un système herbager autonome est souvent vécue par les éleveurs qui y sont engagés comme un véritable « changement de métier ». Les sciences sociales qualifient ce changement de transition, au sens de « transformation en profondeur des façons de faire et des façons de penser » (Coquil 2014, Lamine et al. 2009). Ainsi, le travail quotidien devient un objet d’intérêt et d’observation, non seulement pour les éleveurs et leurs accompagnants (animateurs et conseillers), mais pour les futurs éleveurs et leurs formateurs en EPLEA, MFR, etc. Le projet Transaé s’intéresse ainsi à mieux comprendre ce que mobilisent et supposent d’apprentissage les transformations du travail dans la transition vers l'agro-écologie, afin de mieux les accompagner.
Chrétien, F. (2014). La relation de tutorat dans les espaces-test agricoles : une mise à l’épreuve de l’apprendre et du transmettre, Travail et Apprentissage, 13, 51-72.
Chrétien, F. (2014). Apprendre et se tester comme agriculteur biologique : ce qui se joue dans les situations interactionnelles de tutorat avant installation. In A. Cardona, F. Chrétien, B. Leroux, D. Thivet, F. Ripoll (Ed.), Dynamiques des agricultures biologiques. Effets de contexte et appropriations. Dijon : Quae/Educagri, coll. Savoirs en partage. http://www.quae.com/fr/r3365-dynamiques-des-agricultures-biologiques.html
Chrétien, F. (2014). Travailler avec des bêtes, des humains, des champs et des légumes : le cas d’un collectif installé en agriculture biologique. In P. Mayen et A. Lainé (Coord.). Apprendre à travailler avec le vivant. Développement durable et didactique professionnelle (pp. 237-261), Ed. Raison et passions, coll. Pratiques et analyses en formation, Dijon.
Chrétien, F., Olry, P. (2015). Le travail, le transmettre et l’approprier dans les exploitations de maraîchage biologique, In R. Wittorski (Dir.), Comprendre la transmission du travail (pp. 83-122). Nîmes : Champ social.
Chrétien, F. (2016). Transmettre le travail agricole au démarrage d’une installation : construction d’une démarche de recherche pour l’analyser, In M. Merri et C. Képhaliacos (Coord.), Nouvelles raisons d’agir des acteurs de la pêche et de l’agriculture. Paris : Quae.
Chrétien, F. (2016). L’acte de transmettre dans la relation salariale en milieu agricole. Education permanente, 209, 31-43.
Chrétien, F. (2016). Apprendre le métier d’agriculteur bio : quelles transmissions pour quelles acquisitions ? Ciag AB « Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires », Agrocampus Rennes, 28 avril 2016.
Chrétien, F. (2016). Guide méthodologique pour l’usage, la diffusion ou la conception de ressources pédagogiques destinées à l’enseignement technique agricole dans une perspective d’apprendre à produire autrement. http://www.chlorofil.fr/fileadmin/user_upload/eapa/Documents/epa-guide-methodoOct2016.pdf.
Chrétien, F., Métral, J-F., (2016). Potentiel de transmission professionnelle et configurations de tutorat en situation de travail. Une illustration dans le secteur agricole. Recherche et Formation, 43, 49-68. https://journals.openedition.org/rechercheformation/2701.
Métral, J.F., Olry, P., David M., Prévost, P., Chrétien, F., Cancian, N., Frère, N., Simonneaux, L., (2016). Ruptures ou ajustements provoqués entre pratiques agricoles et enseignement de ces pratiques. Formation Emploi, 135, 27-48.
Chrétien, F. (2016). Apprendre le métier d’agriculteur bio : quelles transmissions pour quelles acquisitions ? Innovations Agronomiques n°51, 103-118.
Garcia Parillez, T., Chrétien, F., Desclaux, D. et Trouche, G. (2016). La construction d’un bien commun à travers une démarche de sélection participative : Le cas du blé dur adapté à l’AB. Agriculture, environnement et société.
Cancian, N., Prevost, Ph., Chrétien, F., Simonneaux, L., Olry, P., Métral, J-F., David, D. (2016). Les savoirs agronomiques dans les itinéraires de conception de référentiels de formation – Comment sont pris en compte les nouveaux enjeux sociétaux et les savoirs émergents ? Et quels rôles pour les agronomes ?, Agronomie Environnement et Société 6 (2), 151-165.
Chrétien, F. et Olry, P. (2017). Le rôle de la diversité des expériences, des rapports aux mondes et de la mémoire dans la construction des objets de transmission. Acte du symposium « Apprentissage et transmission de l’expérience en situation de travail : un dialogue entre ergonomie et formation d’adultes » du REF, CNAM Paris, juillet 2017.
Chrétien, F., Guidoni-Stolt, D., Loizon, A. (2018). Conception et usage d’un environnement virtuel éducatif. Quelles spécifications didactiques pour faire apprendre la complexité de la gestion durable de la forêt ? Acte du colloque « Curriculum et ODD », Montpellier, avril 2018.
Cancian, N., Chrétien, F., Prevost, P. (2018). Dynamique des savoirs et la question de la référence pour l’enseignement de l’agronomie. Revue de Didactique des Sciences et Technologies.
Prevost, Ph., Métral, J-F., Simonneaux, L., Cancian, N., Chrétien, F., David, M., Olry, P. (2018). Elaboration curriculaire pour l’enseignement des sciences techniques en formation professionnelle : l’exemple de l’agronomie. Education et didactique,
Chrétien, F. et Olry, P. (2019, à paraître). Transmission professionnelle et recours à la mémoire du métier. Analyse croisée de deux domaines professionnels, In V. Rémery, F. Chrétien et C. Chatigny (Coord.), Apprentissage et transmission de l'expérience en situation de travail : Un dialogue entre ergonomie et formation d'adultes. Mont-Saint Aignan : PURH.
Rémery, V., Chrétien, F., et Chatigny, C. (2019, à paraître), Apprentissage et transmission de l'expérience en situation de travail : Un dialogue entre ergonomie et formation d'adultes. Mont-Saint Aignan : PURH.
Licence "Formateur en Milieu Professionnel" : module d'analyse du travail et didactique professionnelle
Master "Ingénierie de la formation et psychologie cognitive" : FEST - Intervention didactique en organisation professionnelle - transmission professionnelle et tutorat
Ingénieur agronome et agroalimentaire : module DPI (développement professionnel et insertion) - AGEA -